Jean-Charles Moïse traite les membres du secteur démocratique et populaire de Voleurs et de Vagabonds

Jean-Charles Moïse se revendique de Vrai opposition en traitant les différents acteurs du secteur démocratique et populaire de voleurs et vagabonds. « Sila ki avoka, al plede nan tribinal yo, bann volè. Sak doktè al nan sant sante ak lopital yo. Sa ki pran poz militan yo son bann vagabon, vagabòn. Fout pep la repol. » a t-il déclare devant l’ambassade des États-Unis en Haïti lors des mobilisations anti gouvernementale, ce Mercredi 18 novembre 2020.

Toutefois, le chef de file de « Pitit Dessalines » Moïse Jean Charles reconnaît que dans le secteur démocratique et populaire, il a des gens dignes. De ce fait, il les appelle à rejoindre le peuple et à combattre à ses cotés pour arriver à déloger Jovenel Moïse du Palais National d’Haiti. « Jean Monard Métélus, Rony Colin, Me Morin, vin rejwenn nou pito paske se bo kote pep la nou kampe e se nou kap regle zafe pep la, pa kite yo kowonpi nou. » a-t-il lancé.

Jean-Charles Moïse traite les membres du secteur démocratique et populaire de Voleurs et de Vagabonds - Jean-Charles Moïse

Rappelons que, Nenel Cassy du secteur démocratique et populaire avait attribué Moïse Jean-Charles à la fédération des gangs dénommée G9, et d’être celui qui crée des diversions dans la lutte visant à renverser le président Jovenel Moïse en raison de sa décision de manifester par devant l’Ambassade des États-Unis. Cependant, les deux branches de l’opposition qui ont lancé, ce mercredi 18 novembre 2020, une manifestation avec deux parcours différents, celui de Jean-Charles Moïse par devant l’Ambassade des États-Unis en Haïti, et celui du secteur démocratique et populaire au Champ-de-Mars.

En effet, le président de la République Jovenel Moïse a été contraint de se rendre, la où habituellement ce grand jour de notre histoire est commémoré, à Vertière au Cap-Haitien dans le département du Nord.

Wallace Elie
Communicateur social/Journaliste.

Bouton retour en haut de la page