Haïti : Une frange de l’opposition politique annonce une manifestation le 28 juillet

Dans le but de commémorer les cent six (106) ans du débarquement de l’armée américaine en Haïti, l’ensemble des organisations politiques de l’opposition comptent organiser le 28 juillet 2021, un mouvement de rue dans l’aire métropolitaine. D’après le porte-parole de ladite structure, Abel Loreston, en intervenant, ce lundi 26 juillet, dans la presse, 28 juillet 2021 va marquer 106 ans d’ingérence des États-Unis dans les affaires internes d’Haïti.

Selon les explications du dirigeant politique, le rassemblement est fixé dans la matinée sur la place de la constitution, au Champ de Mars, pour emprunter Lalue, Avenue Martin Luther King, pour passer à Nazon, Carrefour de l’aéroport, Delmas 33, afin d’arriver devant l’ambassade américaine.

La suite après cette publicité

« Vaudouisants, chrétiens, avocats, étudiants, professeurs, commerçants, motocyclistes, syndicalistes, vous êtes tous invités à venir participer dans ce mouvement de rue », laisse entendre Abel Loreston. 28 juillet 1915 – 28 juillet 2021, 106 ans de domination américaine. Nous sommes en train de souffrir à cause de l’ingérence étrangère, insiste-t-il.

Nous sommes un peuple souverain, il ne revient pas aux États-Unis de nous imposer des dirigeants, soutient le porte-parole. Nous sommes contre le gouvernement que les autorités américaines sont en train de nous imposer, un gouvernement formé avec les mêmes personnalités, ajoute-t-il, avant de rappeler que l’article 133 de la Constitution haïtienne prévoit un pouvoir exécutif bicéphale ; un président de la République et un Premier ministre.

« Peuple haïtien, debout! La bataille n’était pas contre un individu mais plutôt une bataille contre un système de sangsues. Les problèmes sont toujours présents. Préparons-nous pour dire NON à l’ingérence », crie Abel Loreston.

C. E/Image7

Bouton retour en haut de la page