Actualités

Haïti : Une diplomatie de scandale en scandale

Les États-Unis ont octroyé un délai jusqu’à juillet 2023 au 41 diplomates haïtiens de laisser son territoire en raison de leur participation dans des activités liant à la corruption.

La diplomatie haïtienne est à torse nu. L’un serait impliqué dans un viol au Japon et d’autres sont impliqués dans actes de corruption. De ce fait dans un avis transmis au gouvernement haïtien, les États-Unis ont octroyé un delai jusqu’à juillet 2023 pour que 41 diplomates laissent son territoire. Ils ont impliqué des activités louches et de plus, ils ont dépassé le délai maximum de rester en poste, il dit constater qu’il n’y a pas roulement. Certains ont plus de 10 ans à leurs postes.

Rappelons que Edmond Bocchit a été révoqué de son poste pour corruption.

bakop pou andirans
Bouton retour en haut de la page