Haïti / Séisme : Projet de construction de 140.000 maisons pour les 137 mille familles sinistrées, le professeur Samuel Pierre propose et explique

Le professeur d’ingénierie au Canada et responsable du groupe de recherche et d’action pour une Haïti nouvelle (GRAHN), Samuel Pierre, a proposé à la nation haïtienne, particulièrement aux actuelles autorités de l’État, un projet de reconstruction de cent quarante mille (140.000) logements pour les cent trente sept mille (137.000) familles environ, affectées par le séisme du 14 Août écoulé. Le coût de ce projet, selon M. Pierre, s’élève à peu près à 1.40 milliard de dollars américains et cet argent peut-être retrouvé à travers les aides que les pays étrangers veulent donner à Haïti.

Il revient à l’État de demander aux donateurs ce qu’il veut dépendamment de ses priorités, plaide le compatriote haïtien vivant à Québec. Comme d’habitude, des pays étrangers empruntent ou donnent de l’argent à Haïti et envoient en même temps des gens pour le récupérer. Parfois, ils investissent de l’argent, sans aucune nécessité, continue-t-il.

La suite après cette publicité Haïti / Séisme : Projet de construction de 140.000 maisons pour les 137 mille familles sinistrées, le professeur Samuel Pierre propose et explique - Samuel Pierre

« L’argent pour la reconstruction du pays en 2010, les 4 milliards de dollars américains du Petrocaribe. Ne voyez pas comment ils ont été dépensés. Ils sont gaspillés par manque de projet car il n’y avait pas un projet national disponible, veut faire comprendre le professionnel en télécommunications ».

« Nous rejetons la science. 84 % des haïtiens diplômés vivent à l’étranger, selon un rapport de la Banque mondiale, Haïti est le plus grand exportateur de professionnels, souligne Samuel Pierre en indiquant qu’un pays qui ne peut pas garder ses ressources humaines est appelé à connaître des jours tristes ».

Pour le professeur à l’école polytechnique de Montréal, l’une des causes du sous-développement d’Haïti, c’est que les Élites ne sont pas à la hauteur du peuple. Ils pensent qu’à eux seuls. Ils veulent le pouvoir sans savoir pour quoi faire, fustige-t-il.

Samuel Pierre estime que le pays a besoin d’un gouvernement intègre, qui peut redonner l’espoir, réveiller le patriotisme. Par conséquent, enchaîne-t-il, il faut qu’il y ait d’abord une volonté politique venant de dirigeants exemplaires, luttant contre la corruption. Ensuite, la bonne gouvernance doit régner en respectant la loi et en pratiquant la reddition de compte.

C.E/Image7

Bouton retour en haut de la page