POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Education

Haïti / Séisme : le ministère de l’éducation priorise des bâtis scolaires parasismiques et la sensibilisation

Haïti connaît depuis le 24 janvier passé des secousses sismiques répétitives. Les écoliers représentent l’une des catégories sociales la plus exposée face aux dangers que peuvent causer ce type de catastrophe naturelle. Le titulaire du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), Nesmy Manigat précise le 27 janvier 2022 qu’il met l’accent, en raison des secousses sismiques répétitives et imprévisibles, sur l’état des bâtis scolaires, la sensibilisation et l’éducation des acteurs du système éducatif.

« L’État haïtien détient un plan national de gestion des risques et désastres allant de 2019 à 2030. Les questions à poser : est-ce que ce plan est divulgué ? ceux qui sont chargés de la divulgation, connaissent-ils l’existence de ce plan ? Est ce qu’ils ont la compétence technique ? Est-ce qu’ils ont à leur disposition des ressources financières ? analyse ministre Nesmy Manigat ».

Comme l’État haïtien, le ministère de l’éducation a un plan sectoriel de gestions de risques et désastres, souligne le ministre. Les mêmes questions peuvent être posées : est-ce que le ministère est au courant ? Est-ce que le ministère dispose des ressources financières, des techniciens compétents ? S’interroge-t-il tout en faisant savoir que l’institution qu’il dirige prend les dispositions nécessaires pour vulgariser le plan en priorisant les bâtis scolaires et l’éducation des écoliers, professeurs et parents.

Nesmy Manigat enchaîne en insistant que les constructions d’établissements scolaires doivent respecter les normes antisismiques. Tous les bâtiments construits avant cette période méritent d’être ré-inspectés, renforcés et beaucoup d’entre eux ont besoin d’être détruits et reconstruits après, mentionne-t-il.

MENFP décompte en Haïti vingt mille (20.000) établissements scolaires et quatre millions (4.000.000) d’écoliers.

C. E/Image7

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page