Haïti : Près de 11 jeunes rappeurs fusillés par la PNH à Ravine Pintade, ont rapporté des témoins

Selon les informations, 11 jeunes rappeurs ont été tués pendant le montage d’une vidéo de « rap-Kreyol » à Ravine Pintade, non loin de Lalue (Port-au-Prince). « Pendant la vidéo, de leur musique intitulée « Arsenal » le producteur de la vidéo a apporté des armes en plastique pour la réalisation de cette vidéo. Et un back-up de la Police arrive et sans poser de questions à ouvert le feu.», explique l’un des rappeurs sauvés de justesse.

Critiquant l’opération policière qui a coûté la mort de plusieurs jeunes rappeurs du groupe, ses jeunes exigent justice tout en annonçant une marche pacifique. « La police sait déjà où se trouvent les hommes armés (bandits), nous on est des rappeurs… tous les rappeurs haïtiens sont invités à une marche pour dénoncer la brutalité policière et demander justice pour les rappeurs assassinés. »

La suite après cette publicité

Précisons que, dans la vidéo « Arsenal » ses jeunes rappeurs expliquent le fonctionnement des gangs, leurs différentes armes à feu, et leur mode de fonctionnement. Ils étaient munis des armes de gros calibre en plastique pour présenter l’Arsenal de ces groupes armés dans la vidéo, selon un membre du groupe.

Wallace Elie

Bouton retour en haut de la page