Haïti: « Nou pap Dòmi » lance une campagne contre la banalisation de la vie

L’organisation « Nou pap Dòmi’’ lance une campagne contre la banalisation, où ils sont clairement exprimés et dénoncés dans plusieurs messages écrits sur diverses banderoles à travers les rues de Port-au-Prince.
Des actes de meurtre, enlèvement, massacre, perpétrés sur la population de 2018 à 2020 entre autres, qu’on peut lire dans ces écrits.

D’après les données, 944 personnes ont été tuées par balles au cours des 8 premiers mois de l’année 2020. De plus, 124 paisibles citoyens ont été enlevés par des bandits armés durant la même période, regrette Velina Charlier membre de « Nou Pap Dòmi ».

Haïti: « Nou pap Dòmi » lance une campagne contre la banalisation de la vie - Nou pap Domi

Cela fait plusieurs mois que deux sit-in ont été organisés devant le Ministère de la Justice sur l’ancien ministre Lucmane DELILE, où la police les bombardait encore avec des gaz lacrymogènes selon l’ordre qu’ils ont dit avoir reçu pour empêcher ce mouvement de se poursuivre à cause du coronavirus.

Ayant pris connaissance lors des des différents mouvements demandant justice pour la dilapidation du fonds Petrocaribe, l’organisation « Nou Pap Dòmi » a souvent pris position contre la façon dont les gens perdent leur vie et les actes d’enlèvement dans le pays.

Renald Pierre
Journaliste/ image7

Bouton retour en haut de la page