Haïti : la vente des carburants dans les rues, bientôt interdite

En Haïti, à chaque pénurie de carburant, des gens profitent pour imposer des prix souvent doublés par rapport à la normale aux consommateurs, et souvent en complicité avec les pompistes ou les responsables.

Déjà plus de cinq mois depuis que le pays connaît une crise énorme de carburant, à cause des affrontements entre gangs qui perdure à l’entrée Sud de la Capitale. La vente des carburants dans les rues hante nos quotidien et ceci à des prix exorbitant.

La suite après cette publicité

Pour freiner cette pratique, le gouvernement a décidé d’interdire la vente de carburants dans les rues de Port-au-Prince. « Le Délégué Départemental de l’Ouest et le Secrétaire d’État à la Sécurité Publique ont pris, dans une réunion ce jeudi, la décision de donner, dans un avis communicatif, l’interdiction de la vente des carburants dans les rues dans les prochaines heures », lit-on dans une note.

Toutefois, on se demande quelles seraient les mesures devant faciliter la livraison des carburants dans tout le pays, après cette interdiction ? Cette pénurie a déjà causé de graves conséquences sur des hôpitaux à cause des retards dans la livraison habituelle de carburant dans des entreprises.

Wallace Elie.

Bouton retour en haut de la page