Kidnapping Dominicains/Haïtien: Magalie Habitant donne sa version des faits

Après les révélations d’Albert Augusma alias « Ti nèg » kidnappé en compagnie des deux Dominicains, affirmant que l’ancienne Directrice Générale du SNGRS Magalie Habitant proche du pouvoir en place les a reçus en personne entre les mains des ravisseurs et les ont transportés à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ). Magalie Habitant a essayé d’expliquer la situation lors d’une interview.

Interviewée par un journaliste de Magic 9, l’ancienne Directrice Générale du SNGRS, sur l’administration de Jovenel Moïse a cependant confirmé l’information en précisant qu’elle a été contactée par la CNDDR, une commission présidentielle chargée de la Désarmement et Démantèlement des gangs en Haïti, pour transférés les kidnappés à la DCPJ. Pourquoi elle, pas les autorités de la DCPJ? C’est tout au moins la question, avant de douter sur l’implication des autorités de l’État dans ce phénomène de Kidnapping.

Néanmoins, l’administration Moïse/Jouthe a été soupçonnée comme principale instigateur des gangs et du Kidnapping en Haïti, des proches du pouvoir en place ont été déjà cités dans des cas de kidnapping comme les sénateurs en fonction Gracia Delva et Kédlaire Augustin. Maintenant c’est au tour de Magalie Habitant, soupçonnée d’être impliquée dans ce cas de kidnapping par sa version qui paraît floue au Micro de Magic 9.

Signalons qu’avant l’enlèvement des deux Dominicains et de l’Haïtien, l’ancien Maire de Port-au-Prince Ralph Youri CHEVRY a été appréhendé par la police Dominicaine, après que la Police haïtienne ait émis un avis de recherche à l’encontre de ce dernier. Et selon le journal Dominicain LISTIN DIARIO, l’Etat haïtien avait proposé une échange avec les autorités dominicaines en demandant l’extradition de l’ancien Maire Ralph Youri Chevry pour la libération des Dominicains kidnappés en Haïti.

Magalie Habitant dont son nom est cité dans ce kidnapping, a été suspectée de présomption et complicité dans l’affaire des sept mercenaires étrangers, armés jusqu’aux dents, interceptés par des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH), aux environs de la Banque de la République d’Haïti (BRH) le 17 février 2019. Magalie Habitant, toujours proche du pouvoir, lève le voile sur les suspicions du gouvernement comme responsables des cas de kidnapping en Haïti.

Wallace Elie
Communicateur Social / journaliste.

Bouton retour en haut de la page