Haïti entre grève et pénurie de carburant : le gang G9 embrouille la situation – deuxième journée paralysée cette semaine

Une nouvelle journée de paralysie se dessine dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince ce mardi 26 octobre 2021.

Les zones contrôlées par le groupe armé G-9 en famille et alliés sont réveillées sous des tirs nourris d’armes automatiques. Dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, toutes les activités sont au point mort pour une seconde journée consécutive.

Parallèlement, le Conseil Supérieur de la Police Nationale ( CSPN) n’a encore annoncé aucun dispositif pour contraindre les gangs armés du groupe G-9 à faire marche arrière dans leurs actes de banditisme. Ils contrôlent, les zones et empêchent l’approvisionnement des pompes à essence et des hôpitaux malgré des cris de détresse lancés par ces institutions.

Le Chef de la Fédération G-9 Jimmy Cherisier alias Barbecue a posé comme condition, le départ du Premier ministre Ariel Henry pour débloquer la situation.

Image 7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page