POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (978) 918-0085
+509 3645 - 7054
Politique

Haïti-Elections : la formation d’un CEP par le PM Ariel Henry met la presse haïtienne dos à dos

Le secrétaire général de l’association des journalistes haïtiens ( AJH), dénonce au cours d’une intervention médiatique ce mercredi 26 janvier 2022, la violation d’une résolution prise par l’association nationale des médias haïtiens (ANMH) et l’association des médias indépendants
d’Haïti (AMIH), sans tenir compte de la position de l’institution qu’il dirige. AJIH a désigné un représentant pour le CEP et ANMH et AMIH, de manière clandestine ont adopté une résolution dans laquelle elles ont choisi un autre représentant, explique-t-il.

« Mardi 25 janvier, ANMH, AMIH et AJH ont été réunies pour désigner conjointement un représentant pour le prochain CEP, raconte Jacques Desrosiers. Ce 26 janvier AJH devrait envoyer le nom de son représentant. Nous venons de recevoir un appel du président de l’ANMH, M. Jacques Sampeur, indiquant que ANMH et AMIH ont fait choix d’un représentant pour le CEP, via une résolution », ajoute-t-il avec de la colère dans la voix.

ANMH et AMIH n’ont pas respecté l’engagement qu’elles ont pris mardi dernier lors de la réunion, affirme le communicateur. Ce choix est celui de l’ANMH et de l’AMIH mais non pas le choix de la corporation, tance-t-il.

Le président de l’ANMH précise à titre de réaction, dans la presse, que l’ANMH n’a fait aucune désignation de représentant pour la formation du CEP. Certes, le président de l’AMIH a désigné un représentant, précise-t-il. Ça peut arriver, nous appartenons à un même secteur pourtant nos positions sont différentes, poursuit-il.

« Toutes nos décisions sont adoptées par le Conseil. J’ai le devoir de communiquer tout simplement ce qui a été adopté. Le Conseil n’est pas encore réuni, il n’ y a aucune décision définitive mais pour le moment, ANMH n’a pas de représentant au CEP », détaille Jacques Sampeur.

C. E/Image7

Suivez-nous sur : Facebook Et sur Twitter
Bouton retour en haut de la page