Haïti-Crise politique : la position du RDNP lors de la rencontre avec l’envoyé spécial américain, Daniel Lewis Foote

Alors que Haïti s’enfonce davantage dans une crise politique où les acteurs peinent à se positionner pour une solution haïtienne concertée. Les Etats-Unis avaient envoyé l’Ambassadeur Daniel Lewis Foote en vue de rencontrer les différents acteurs pour trouver une solution à la crise.

En ce sens, le Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) était clair sur sa position pour une sortie de crise lors de sa rencontre avec l’envoyé spécial Daniel L. Foote, ce lundi 16 Août 2021, vers les 2 heures de l’après-midi. Le secrétaire général du RDNP, Eric Jean Baptiste dans un tweet à révélé les différentes exigences du parti, pour arriver à cette sortie de crise tant voulue.

La suite après cette publicité

Au cours de cette rencontre entre le RDNP et l’ambassadeur Américain Daniel Lewis Foote le parti  exige:
– que justice soit rendue à toutes  les victimes des  différentes violences émaillées dans le pays;

– le renforcement de la situation sécuritaire;

– la mise en place d’un nouveau Conseil Électoral Provisoire (CEP) pour l’organisation des prochaines élections;

– un protocole d’entente nationale;

– un Exécutif bicéphale (Président et Premier ministre) ; 

– une nouvelle Constitution et un calendrier électoral pour des élections où les élus (es) entreront en fonction au mois de juillet 2022. 

Ce sont entre autres, les recommandations du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) à l’émissaire américain.

Wallace Elie

Bouton retour en haut de la page