Gangs armés : Médecins sans frontières quitte Martissant

Face à la lutte des gangs armés dans la troisième circonscription de Port-au-Prince, l’organisation médicale Médecins sans frontières annonce avoir quitté la zone de Martissant, à travers une note rendue publique ce lundi 2 août 2021.

Après 15 ans de présence continue dans la zone de Martissant, l’organisation médicale Médecins sans frontières a annoncé son retrait de la zone à cause de la lutte des gangs armés. L’organisation s’est dit incapable de garantir la sécurité de ses employés, c’est la raison qui pousse les responsables à prendre ses décisions. Plus loin, l’organisation a déclaré qu’ elle n’a pas le temps d’enlever son logo sur le bâtiment et les inscriptions d’identification. Par contre, l’organisation annonce qu’ elle dénie toutes responsabilités de ce qui pourrait se passer dans les anciens bâtiments du centre d’urgence à Martissant 25.

La suite après cette publicité Gangs armés : Médecins sans frontières quitte Martissant -

Médecins sans frontières compte relocaliser son centre d’urgence pour accompagner la population haïtienne. Le centre de Martissant a desservi 300 000 personnes selon le MSF et au cours de l’ année 2020, 33 100 ont été admis en urgence.

Plus loin, l’organisme a déclaré avoir travaillé avec 9 autres centres de la zone et le centre comptait 270 employés nationaux et 4 expatriés.

« MSF continue de demander aux acteurs en Haïti de respecter la sécurité du personnel de santé, des patients, et des structures médicales: les véhicules et ambulances doivent aussi pouvoir circuler en toute sécurité », conclut la note

Image 7

Bouton retour en haut de la page