« G9 an fanmi ak alye » menace de semer la pagaille jusqu’à ce que le PM Ariel Henry démissionne

De très tôt dans la journée du 2 septembre 2021, l’aire métropolitaine a connu de vives tensions créées par des bandits qui se revendiquent être membres de la fédération de gangs armés dénommé, «G9 an fanmi ak alye, Manyen youn, Manyen tout ». Le chef de ladite fédération, ancien agent de la PNH, Jimmy Cherizier, alias Barbecue, a indiqué à travers une vidéo circulant sur les réseaux sociaux le même jour, qu’il ont investi les rues dans le but d’exiger fondamentalement la démission du premier ministre Ariel Henry.

Nous n’avons jamais fait une déclaration pour ne pas la soutenir « G9 an fanmi ak alye, Manyen youn manyen tout » n’abandonnera pas les rues sans la démission du Dr Ariel Henry. Il n’ y aura aucun accord avec Ariel Henry à la tête de la Primature, a déclaré Jimmy Cherizier énergétiquement.

La suite après cette publicité

Sans l’arrestation des auteurs intellectuels, des financeurs de l’assassinat du président Jovenel Moïse, la force révolutionnaire G9 est loin de quitter le macadam, a enchaîné l’ancien agent de l’UDMO. Une fois pour toute, nous avons choisi de prendre en charge notre destin, a-t-il ajouté.

Dans la lignée Barbecue détaille l’expression « Prendre en charge son destin ».
Premièrement, prendre son destin en charge, c’est lutter pour libérer le pays entre les mains des 5% de personnes qui détiennent 85% des richesses du pays. Deuxièmement, c’est lutter contre la classe politique traditionnelle corrompue ayant plus de place de 30 à 40 ans dans la sphère politique conduisant le pays dans cette situation.

« Messieurs, à l’intérieur du pénitencier, serrez vos chaussures, G9 va venir vous dire Bonjour ainsi que les détenus qui sont à la prison civile de la Croix-des-Bouquets, nous avons d’ennemis, nous luttons pour libérer le pays. à laissé entendre Jimmy Cherizier.

L’ancien responsable des opérations au sein de l’unité départementale de maintien d’ordre (UDMO) a laissé croire que le directeur général de la police nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles s’associe à des bandits de Bel-Air, leur donne des véhicules blindés de la PNH pour massacrer la population vivant à bas Bel-Air.

Barbecue poursuit en rejetant avec colère l’information voulant faire que G9 a été créé par Jovenel Moïse, que le président assassiné à l’habitude de le financer. Il mentionne que maintenant tout le monde comprend qu’Ariel Henry n’était pas son choix, qu’il ne connaît pas le médecin, ce sont que de machination politique.

« Ariel Henry, Léon Charles, je sais que vous êtes en train de planifier pour m’attaquer. Sachez que, nous, au niveau de G9 an fanmi ak alye, manyen youn, manyen tout, nous n’avons rien à perdre. Avant de m’attaquer, pensez avec le parlement, avec l’APN, avec l’entreprise Chodeco S.A et autres », a conseillé l’ex-policier qui s’est transformé publiquement en chef de gang.

C. E /Image7

Bouton retour en haut de la page