Fednel Monchery, Joseph Pierre Richard Duplan et Jimmy Chérizier sanctionnés par les États-Unis

À l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme, ce 10 décembre, le département du Trésor américain a publié une note, condamnant deux ex-Officiels de l’administration Moïse, Fednel Monchery et Joseph Pierre Richard Duplan, l’ancien policier et actuel porte-parole de la coalition des gangs en Haïti G9, Jimmy Chérizier alias Barbecue.

Ces individus précités ont été impliqués dans des massacres, et ont été ciblés comme auteurs de graves violations des droits de l’homme en Haïti. Ils ont été sanctionnés selon le « Magnitsky Act » permettant au gouvernement américain de geler leur avoir et de leur interdire l’entrer aux États-Unis. « La violence généralisée et la criminalité croissante des gangs armés en Haïti sont renforcées par un système judiciaire qui ne poursuit pas les responsables d’attaques contre des civils », peut-on lire dans la note de presse.

Alors qu’ils étaient toujours en fonction, Pierre Richard Duplan et Fednel Monchery, respectivement Représentant départemental du président Jovenel Moïse et Directeur Général du ministère de l’Intérieur et des collectivités territoriales (MICT), ont participé, selon une enquête, au massacre de la Saline en novembre 2018, ils ont distribués des armes des véhicules de l’État, et même des Uniformes de la police aux membres des gangs qui ont perpétré l’attaque à la Saline.

Ce massacre, perpétré à la Saline a fait au moins 71 morts, 400 maisons incendiées sans compter les multiples viols, les victimes brûlées démembrées. « Alors qu’il était officier de la PNH, Jimmy Cherizier (Alias Barbecue) a planifié et participé à l’attaque de La Saline en 2018 », « Tout au long de 2018 et 2019, Cherizier a dirigé des groupes armés dans des attaques coordonnées et brutales dans les quartiers de Port-au-Prince. Plus récemment, en mai 2020, Cherizier a dirigé des gangs armés lors d’une attaque de cinq jours dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince dans laquelle des civils ont été tués et des maisons incendiées. » rapporte la note de presse du département Fédéral américain.

Wallace Elie
Communicateur Social /journaliste.

Bouton retour en haut de la page