Évasion : Et si Garry Desrosiers a menti sur les chiffres?

Lors de la mutinerie à la Prison civile de la Croix des Bouquets, le jeudi 25 février 2021, à la prison civile de la Croix-des-Bouquets, plusieurs prisonniers ont pris la poudre d’escampette. Selon les informations, les chiffres communiqués par les autorités policières sont douteux.

D’après plusieurs observateurs, le Porte-parole de la Police Nationale d’Haïti, l’Inspecteur Divisionnaire Garry Desrosiers aurait menti sur les chiffres communiqués concernant les blessés, les morts et les prisonniers récupérés.

La suite après cette publicité

Selon l’information parvenue d’une source généralement bien informée, la majorité des prisonniers du Centre carcéral de la Croix-des-Bouquets a pris la fuite bien armée. Notre source ajoute que certains des prisonniers évadés se sont dirigés dans la base de 400 mawozo dirigée par Lanmò san jou.

Au cours de cette évasion, Arnel Joseph a pris la fuite avec une arme de calibre M4 avons-nous appris.

Rappelons qu’au cours de cette mutinerie, au moins 7 morts ont été enregistrés dont le responsable de la prison, inspecteur Paul Joseph Victor et des détenus.

Image 7

Bouton retour en haut de la page