OPINION

Et Si le Premier ministre Ariel Henry utilise la théorie du chaos pour justifier une force internationale ?

Depuis l’arrivée du Premier ministre Ariel Henry au pouvoir en juillet 2021 suite à l’assassinat du Président Jovenel Moïse en sa résidence privée à Pèlerin 5, le pays est sombré dans une insécurité généralisée. Les bandes criminelles se sont proliférées partout dans le pays.

Sur la tribune des Nations Unies en 2022,le Chancelier haïtien Jean Victor Généus avait fait savoir que la situation est sous contrôle et quelques jours plus tard, ce même Généus ainsi que le Premier ministre Ariel Henry a demandé une force multinationale pour combattre les gangs armés dans le pays. Une telle demande qui a suscité l’intérêt de la communauté internationale. Pourquoi devant la demande d’une force multinationale, les gangs armés ne cessent-ils pas de terroriser la population ?

Cela pourrait être inscrit dans le cadre de la volonté du Premier ministre Ariel Henry de créer le chaos en Haïti afin de placer le pays sous la tutelle de la communauté internationale en vue de souiller la souveraineté nationale. Devant la constance menace des gangs armés, le Conseil Supérieur de la Police Nationale n’a pas pipé de mots. Au contraire c’est la sourde oreille.

Si la situation persiste de cette manière, les blancs débarqueront pour satisfaire les desiderata du chef du gouvernement haïtien.

bakop pou andirans
Bouton retour en haut de la page