Élections/Nouvelle Constitution : Gary Bodeau donne la fin de l’année 2021, au PM Ariel Henry

L’ex-président de la Chambre des députés, Gary Bodeau, donne un ultimatum au Premier ministre Ariel Henry pour organiser des élections et doter le pays d’une nouvelle constitution, sinon il doit démissionner.

Alors que certains partis politiques exigent que de nouveaux membres soient nommés au Conseil Électoral Provisoire (CEP), sinon il ne participeront pas aux prochaines élections générales, l’ancien député Gary Bodeau presse le Premier ministre Ariel Henry et le CEP sans préciser s’il s’agit de ce Conseil Électoral nommé par l’ex président assassiné, Jovenel Moïse.

La suite après cette publicité Élections/Nouvelle Constitution : Gary Bodeau donne la fin de l’année 2021, au PM Ariel Henry -

« Ce gouvernement “pèpè” illégitime ne peut conduire une transition indéterminée. Si d’ici la fin de l’année, il n’y a pas d’élections ni de nouvelle constitution, le Premier ministre n’aura d’autre choix que de démissionner. Il est temps de rapatrier notre souveraineté. » écrit M. Bodeau sur Twitter

Précisons que, la Commission pour la recherche d’une solution à la crise politique que connaît le pays, n’écarte pas la possibilité de nommer de nouveaux membres au CEP, selon elle, c’est une façon d’inspirer confiance aux prochaines joutes électorales.

Wallace Elie

Bouton retour en haut de la page