Deux jeunes filles enlevées à Hinche, 200 000 dollars réclamés pour la libération de l’une d’entre elles

Deux jeunes filles ont été enlevées dans la nuit du jeudi 17 juin 2021 à Hinche, département du Centre. Elles répondent au nom de Ganaëlle Beaugé et Maralessa Saint-Preux. Les ravisseurs auraient réclamé 150 000 et 200 000 dollars pour les libérer, sinon elles seront tuées, selon ce que nous rapporte une source.

Les cas d’enlèvement sont toujours d’actualité, mais sont obstrués par la politique et la criminalité. Si à Port-au-Prince les kidnappeurs se convertissent en guerrier pour se dresser les uns contre les autres, dans les villes de province, comme à Hinche, le kidnapping se poursuit. Ganaëlle Beaugé et Maralessa sont enlevées et pour l’une, la somme de 200 000 dollars est réclamée pourtant pour l’autre, on doit verser 150 000 dollars pour leur libération.

La suite après cette publicité

Selon ce que nous rapporte cette source, les ravisseurs auraient donné un délai de 3 jours aux familles des victimes pour payer la rançon. Sinon, elles seront tuées.

Cela prouve une fois de plus la faiblesse de l’État, en particulier de la Police, incapable de déjouer ces coups. La fin des cas d’enlèvement en Haïti ne semble pas être pour demain. Il faudrait encore attendre.

Image 7

Bouton retour en haut de la page