Des organisations de la société civile invitent la population à une marche pour la vie, le 10 décembre prochain

Plusieurs organisations de la vie nationale comptent organiser une marche dans l’aire métropolitaine le jeudi 10 décembre 2020, marquant la journée internationale des droits de l’homme. Ce mouvement populaire, selon l’un des organisateurs, Arnold Antonin, vise à exprimer le mécontentement de la population face à la gouvernance du pays. C’est une marche pour la vie, pour dire Non au kidnapping, Non à la violence, poursuit-il.

« La marche va débuter à 10 heures sur la place de la Constitution au champ de mars, pour passer à la rue Capois, au carrefour Christ-Roi, détaille Arnold Antonin. La marche enchaînera pour aller à Nazon, lalue, avant de faire un arrêt devant la centrale de la compagnie Natcom, continue le professeur en expliquant que les protestataires passeront par la rue lamartinière afin d’aboutir devant les locaux du ministère de la justice et de la sécurité publique(MJSP) ».

La suite après cette publicité

Différentes structures de la société civile sont déjà mobilisées et font chacune de leur côté des préparations pour la marche, confie le professeur Antonin en soulignant que le regroupement « Nou p ap dòmi » est partie prenante de cette initiative.

« Les marchand(es)s, les parents, les artistes de tout domaine, toutes les catégories de professionnels sont invités à y participer car nous sommes tous concernés et exposés au phénomène de l’insécurité grandissante, laisse entendre le cinéaste.

Ce rassemblement va être aussi un hommage en l’honneur de l’un des pionniers de la lutte des droits de l’homme, en l’occurrence, Me Gérard Gourgue, décédé le 4 décembre dernier et qui va être inhumé le jour de l’adoption du document de référence en droits humains, qui est la DUDH.

C. E/Image7

Bouton retour en haut de la page