POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (978) 918-0085
+509 3645 - 7054
Actualités

Rencontre entre des organisations de la diaspora haïtienne et le département d’Etat américain

Afin de trouver une issue à la crise politique haïtienne dont la solution, disent-elles, commence par le départ de Jovenel Moïse. Plusieurs organisations de la diaspora haïtienne ont rencontré, ce vendredi, le département d’Etat américain.

Ces représentants de la diaspora ont présenté les dégâts liés aux agissements du président Jovenel Moïse, en refusant de croire comment l’administration Biden peut supporter de tels actes en désaccord avec la démocratie.

«La corruption dans sa forme la plus flagrante, dégradation du niveau de vie Haïtien, fédération des gangs par le gouvernement en place, régionalisation de l’insécurité (des armes en provenance d’Haïti auraient été retrouvées en République Dominicaine et à la Jamaïque, crise de l’immigration à la fois pour les régions de la Caraïbes et les USA) Haïtiens de retour en grand nombre à la frontière sud des USA, l’entrée des flux d’armes en Haïti avec le mépris ou l’oubli des autorités américaines sont autant de maux auxquels fait face le pays», relate un média.

Signalons qu’au cours de cette rencontre, les organisations de la diaspora haïtienne ont précisé que la solution à la crise doit passer par le départ immédiat de Jovenel Moïse.

Une transition où la diaspora sera partie prenante, avec des hommes honnêtes, compétents ayant un passé sans ombre.

Un partenariat entre la Police haïtienne et des forces étrangères pour neutraliser les gangs qui sont de connivence avec le pouvoir en place.

Que les USA se désolidarisent de Jovenel Moïse. Pas de référendum. Ce sont entre autres, les conditions relatées par ces organisations.

Yvrose Célestin de Haïti American Woman association, Jean Garry Astrel et Ernst Vilsaint de VOIHLA, Sabine Philippe d’ Haïti Brigade Chair, Carole Demesmin de Aloviye, Me Pierre Jean Raymond André de VOA Diaspora, Jacques Bingue, récemment signataires de deux lettres à la mission de l’OEA déléguée en Haïti et aux leaders de l’opposition ayant présenté une issue à la crise multidimensionnelle que traverse le pays. Ont pris part à cette rencontre, et pour le département d’Etat américain Williams Stacy Adams et Astrid Dorelien.

Wallace Elie.

Suivez-nous sur : Facebook Et sur Twitter

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page