Des milliers migrants interceptés à la frontière mexicano-américaine ont été libérés

Le Journal Associated Press a informé ce mercredi 22 septembre de l’année en cours,  que des milliers de migrants interceptés au Texas par les autorités américaines ont été libérés et devront se présenter à l’immigration dans deux mois.

La chasse aux migrants semble être suspendue aux États-Unis d’Amérique après la levée de boucliers de certaines personnalités dans le monde, condamnant la manière dont les États-Unis ont procédé à la déportation des Haïtiens vers leur pays.  En ce sens, selon les informations relayées par le Journal Associated Press( AP), des milliers de migrants arrêtés par les autorités américaines ont été relâchés. Ces derniers devront rejoindre leur famille selon le Journal.

La suite après cette publicité

Par ailleurs, selon  certaines sources contactées par le journal, ces migrants relâchés devront se présenter à l’immigration dans les prochains 60 jours.  Parallèlement, l’Organisation des Nations-Unies( ONU) a condamné le procédé utilisé par les États-Unis d’Amérique pour déporter notamment  les migrants haïtiens. Donc, cela pourrait constituer une violation des droits internationaux sur la migration a-t-elle soutenu. 

Rappelons que plusieurs milliers de migrants haïtiens sont toujours entassés à la frontière mexicano-américaine.

Image 7

Bouton retour en haut de la page