Des militants exigeant l’arrestation de Martine Moïse ont été tabassés par ses partisans

Le Tribunal de Première instance de Port-au-Prince  a été en effervescence. Des militants politiques reclamant l’arrestation de Martine Moïse pour son implication présumée dans l’assassinat de Me Monferrier Dorval ont été malmenés par des hommes en t-shirts  « Jistis pou Jovenel Moïse  ». 

Des scènes de violences se sont émaillées au Tribunal de Première instance de Port-au-Prince au moment où l’ancienne première dame est arrivée pour répondre aux questions du juge Garry Orélien dans le cadre de la mort violente du Président Jovenel Moïse. 

La suite après cette publicité

Des militants politiques qui se sont massés au périmètre du Palais de Justice ont lancé des mauvais propos à l’endroit de Martine Moïse.  Ces derniers ont exigé l’arrestation immédiate de Martine Moïse. Me Monferrier Dorval est assassiné après deux minutes, la première dame a eu la vidéo 》, a lancé un militant politique.  《 il doit avoir justice pour tout le monde, le bâtonnier a été assassiné dans des conditions non élucidées. Sa famille mérite justice tout comme Jovenel Moïse 》a déclaré un autre très en colère.  Après cette déclaration, des hommes accompagnant Martine ont passé à tabac ce militant sous les yeux des policiers de l’Unité Départementale du Maintien d’Ordre( UDMO).

Le Cabinet d’instruction avait invité Martine Moïse dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince Me Monferrier Dorval,  l’ancienne première dame n’avait jamais répondu à cette invitation. 

Image 7

Bouton retour en haut de la page