Conversation téléphonique entre PM Ariel Henry et Joseph Félix Badio : l’OPC sollicite une enquête internationale

L’office de la protection du citoyen (OPC), dans une lettre en date du 13 septembre 2021 adressé à la représentante du secrétaire général des Nations-Unies en Haïti, madame Hélen M. Lalime, sollicite, dans le cadre du dossier de l’assassinat du président Jovenel Moïse, la mise en place d’une commission d’enquête internationale en appui à l’instruction du juge Garry Orélien afin que tous les commanditaires, les auteurs intellectuels et matériels du crime soient identifiés et traduits par devant les autorités judiciaires.

Me Renan Hedouville, le protecteur du citoyen, ayant paraphé la lettre a confié avoir appris avec indignation la confirmation par la compagnie Digicel, les informations laissant croire que le Premier ministre Ariel Henry et Joseph Félix Badio, l’un des présumés assassins de Jovenel Moïse, ont eu des entretiens téléphoniques, peu après l’assassinat du locataire du Palais national, le 7 juillet 2021.

La suite après cette publicité Conversation téléphonique entre PM Ariel Henry et Joseph Félix Badio : l'OPC sollicite une enquête internationale - Ariel Henry, Joseph Felix Badio, Opc

« De telles révélations ne font que renforcer les inquiétudes exprimées par l’office de la protection du citoyen quant à la capacité et la volonté des autorités nationales du pouvoir central à faciliter l’aboutissement de l’enquête judiciaire ouverte sur le dossier de l’assassinat du président Jovenel Moïse. D’ailleurs, des indices de blocage et d’obstruction se précisent au fur et à mesure », argue Me Hédouville, en continuant.

L’OPC croit que sa demande va être satisfaite, dit l’office, sa démarche est faite au nom du droit à la vérité et à la justice, en vertu des principes et valeurs prônées par l’organisation des nations unies, (ONU), visant la consolidation de l’Etat de droit, la démocratie et les droits de l’homme.

C. E/Image7

Bouton retour en haut de la page