ActualitésCoopérationDiplomatieInternationalPeoplePolitique

CARICOM : Sommet au Canada pour renforcer les liens et aborder les grands défis

Les dirigeants de la Communauté caribéenne (CARICOM) se sont réunis à Ottawa pour un sommet de deux jours avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau. Au centre des discussions, des sujets cruciaux tels que le commerce, le changement climatique et la résolution de la crise en Haïti ont été abordés. Les pays de la Communauté caribéenne (CARICOM), comprenant 15 pays et cinq territoires d’outre-mer, cherchent à renforcer leur partenariat avec le Canada pour faire face à des enjeux mondiaux de plus en plus complexes.

L’un des principaux points abordés lors du sommet a été la réforme des institutions financières mondiales. Les dirigeants caribéens ont exprimé leur préoccupation quant au fait que les États plus petits de la région ne bénéficient pas du même financement que d’autres pays, malgré leur statut de pays à revenu intermédiaire. Cette situation les laisse économiquement vulnérables face aux catastrophes naturelles telles que les ouragans, sans la capacité d’investir dans des infrastructures résistantes.

La Première ministre de la Barbade, Mia Mottley, a souligné que des institutions comme le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale ne sont pas adaptées pour faire face à cette réalité. Elle a appelé le Canada à jouer un rôle de leadership dans la réforme de ces institutions pour mieux répondre aux besoins des pays caribéens.

Le sommet a également été l’occasion de discuter des défis liés au changement climatique et à la biodiversité. Les pays de la CARICOM ont exprimé leur inquiétude quant à leur vulnérabilité aux effets dévastateurs du changement climatique, tels que les ouragans de plus en plus fréquents et destructeurs.

Les dirigeants ont plaidé en faveur d’une action internationale concertée pour lutter contre le changement climatique et ont demandé un soutien accru pour renforcer leur résilience climatique. Le Canada, qui a déjà pris des engagements en matière de climat, a été encouragé à continuer de jouer un rôle moteur dans cette lutte.

La crise en Haïti a également été abordée lors du sommet, avec une attention particulière portée à la violence des gangs qui menace de se propager dans la région caribéenne. Les dirigeants ont discuté de la possibilité d’une intervention militaire internationale pour mettre fin à ce fléau et ont sollicité le soutien du Canada pour renforcer la sécurité régionale.

Le Premier ministre de Trinité-et-Tobago, Keith Rowley, a souligné la prolifération des armes illégales dans la région et la nécessité de coopérer pour mettre un terme à ce trafic.

Ce sommet marque une étape importante dans les relations entre le Canada et la CARICOM, démontrant la volonté des deux parties de collaborer face aux défis mondiaux. Les discussions ont permis de mettre en lumière l’importance de l’unité régionale et de la coopération internationale pour faire face aux enjeux qui transcendent les frontières nationales.

Les dirigeants de la CARICOM et le Premier ministre Trudeau ont exprimé leur détermination à travailler ensemble pour trouver des solutions aux problèmes qui touchent la région caribéenne et le monde entier. Ce sommet ouvre la voie à une collaboration renforcée dans les années à venir pour relever les défis mondiaux les plus pressants.

bakop pou andirans
Bouton retour en haut de la page