Au moins 5 cas de kidnapping révélés du 23 au 27 décembre 2020

Les Criminels n’observent pas de trêve en Haïti, même durant la fête de fin d’année. 5 cas de kidnapping au moins sont connus publiquement durant la période allant du 23 au 27 décembre 2020, a appris la rédaction d’IMAGE7, ce lundi 28 décembre 2020. Les rançons exigées par les ravisseurs sont toujours libellées en dollars américains.

Roseline Montas, une jeune demoiselle a été enlevée le 24 décembre 2020 dans la zone métropolitaine. Les malfrats ont exigé 1.5 million de dollars américains pour sa libération. Le même jour, le président

Au moins 5 cas de kidnapping révélés du 23 au 27 décembre 2020 - Haïti, Kidnapping

divisionnaire inter-Adventiste du 7e jour et aussi cofondateur de la fédération protestante d’Haïti, Dr Élie Henry, a été kidnappé , ainsi que son fils, Irma Henry. Des négociations entre la famille Henry et les ravisseurs sont en cours.

300.000 dollars américains ont été exigés par des kidnappeurs pour libérer Love Edlie Ariel, kidnappée le 26 décembre 2020 dans la capitale, au moment où elle venait d’un salon de beauté. Après l’avoir violée, ces malfrats ont libéré Love Edlie Ariel, ce lundi 28 décembre 2020. La somme de la rançon n’est pas connue, mais un proche de la famille de la victime confie qu’elle est en train de recevoir des soins médicaux.

Aucune catégorie sociale n’est épargnée des forfaits des kidnappeurs. Un étudiant appelé Sanon Gregory Degraff est enlevé la semaine écoulée, de même un professeur, qui doit verser 50 mille dollars américains pour trouver sa libération.

Selon des confrères, le jeune avocat qui a été séquestré à Jacmel aurait trouvé sa libération. Rappelons que la rançon demandée par les ravisseurs s’élevait à 1 million de dollars américains.

C. E/Image7

Bouton retour en haut de la page