POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Justice

Assassinat de Jovenel Moïse : le gouvernement d’Ariel Henry n’a rien fait pour garantir la sécurité du juge d’instruction Merlan Bélabre

Dans une note de presse publiée le 12 mars dernier, le Juge d’instruction Merlan Bélabre désigné pour enquêter sur le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse dénonce la passivité de l’Etat haïtien qui n’a pas encore pris des dispositifs pour assurer sa sécurité ainsi que sa famille.

Le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse pourrait entraîner derrière lui des cas de kidnapping et d’assassinat selon le juge d’instruction Merlan Bélabre. Le juge désigné condamne le comportement du pouvoir en place qui laisse lui et sa famille sous le proie des kidnappeurs.  » 10 jours après ma désignation pour instruire le dossier relatif à l’assassinat du Président Jovenel Moïse, le gouvernement n’a pris aucune mesure pour assurer ma sécurité  » a laissé entendre le magistrat instructeur. Le juge dit n’avoir pas d’autres pays de refuge, pour celà, il laisse sa sécurité et celle de sa famille sous la responsabilité du gouvernement.

« L’Etat haïtien sera responsable tout ce qui m’arriverait dans le cadre de ce dossier », a écrit le magistrat.

P.F / Image 7

Suivez-nous sur

Facebook

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page