Assassinat de Jovenel Moïse : le Doyen Bernard Saint-Vil invite Me Windelle Coq Thélot à se défendre au cabinet d’instruction

Le Doyen du Tribunal de Première instance de Port-au-Prince Me Bernard Saint-Vil a rendu son ordonnance dans le cadre de la demande en Habeas corpus exercé par l’avocat de Me Windelle Coq Thélot. Le Juge lui invite à faire valoir ses droits au cabinet d’instruction.

Le Dossier indexant l’ancienne juge à la Cour de Cassation dans l’assassinat du Président Jovenel Moïse est transféré au Cabinet d’instruction. L’avocat de la partie défenderesse Me Samuel Madistin a exercé une demande en Habeas corpus afin d’annuler le mandat émis à l’encontre de son client.

La suite après cette publicité

Le juge de l’Habeas corpus Me Bernard Saint-Vil dans une ordonnance invite, l’ancienne magistrate à la Cour de Cassation de faire valoir ses droits au cabinet d’instruction. Il a souligné que le sort de la magistrate dépend uniquement du cabinet d’instruction.

Au cours de cette audience,le ministère public avait demandé au Doyen Bernard Saint-Vil de se décharger du dossier puisqu’il l’a déjà envoyé au cabinet d’instruction. Il ne peut pas accentuer sur ce dossier.

Rappelons que dans le cadre de l’assassinat du Président Jovenel Moïse, le Parquet de la Capitale a émis un mandat d’amener contre l’ancienne magistrate à la Cour de Cassation Me Windelle Coq Thélot pour assassinat, tentative d’assassinat et vol à main armée aux préjudices de Jovenel Moïse.

Image 7

Bouton retour en haut de la page