Arnel Bélizaire écarte Me André Michel dans sa batterie de défense

L’ancien député de Delmas/Tabarre, le détenu Arnel Bélizaire, a décidé de chasser Me André Michel dans sa défense. Il a interdit à ce dernier de prendre parole au nom des prisonniers politiques.

La signature de l’accord politique pour une gouvernance apaisée et efficace de la période intérimaire avec le Premier ministre Ariel Henry ne reste pas sans conséquence. Pour exprimer son ras-le-bol face à cette décision surprise, l’ancien député Arnel Bélizaire incarcéré à la Prison depuis 2019 a pris la lourde décision de chasser Me André Michel dans sa défense. Pour le responsable de la Radio RCH 2000, il est incohérent de signer avec PHTK et prétendre est défenseur des prisonniers politiques.《 Le dossier est à la case de départ 》 a-t-il ajouté.

《Me Camille Leblanc, Me Calherbe Jean Baptiste et Max Stanley Alexandre et Theleve Pierre Toussaint son désignés à prendre la parole en nom d’Arnel Belizaire 》, a-t-il annoncé dans une note.

Rappelons que l’affaire d’Arnel Belizaire et consorts devraient être entendue à la Cour d’Appel de Port-au-Prince le 18 octobre prochain.

Image 7

La suite après cette publicité
Bouton retour en haut de la page