André Michel entend déposer une plainte au Parquet contre les membres du CEP

Après le renvoie des membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP) dirigé par Guylande Mésadieu, Me André Michel annonce qu’il va les poursuivre en Justice. Pour se faire, une plainte sera déposée contre eux au Parquet le vendredi 1er octobre 2021, selon ce qu’a écrit l’Avocat sur Twitter le mercredi 29 septembre 2021.

Les motifs de cette plainte, à en croire l’Avocat, sont : une usurpation de titre, corruption et dépenses injustifiées de plusieurs millions de dollars américains. Toujours d’après lui, cette action en Justice permettra de faire arrêter les coupables, à savoir les membres du CEP contesté et renvoyé par le Premier Ministre Ariel Henry.

La suite après cette publicité

Il faut rappeler qu’après la publication de l’arrêté renvoyant le Conseil, les membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP) avaient publié un communiqué laissant croire que l’actuel Premier Ministre n’a pas les provisions légales pour les révoquer. En ce sens, ils entendent attaquer cette décision en Justice.

Image7

Bouton retour en haut de la page