POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (978) 918-0085
+509 3645 - 7054
Actualités

Affaire Jovenel Moïse : un suspect important aurait payé au juge Garry Orélien la levée d’une interdiction de départ

Le réseau national de défense des droits humains (RNDDH), dans une correspondance an date du 18 janvier 2022, communiquée au conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), laisse croire que le juge d’instruction qui instruit le dossier relatif à l’assassinat du président Jovenel Moïse, a exigé et reçu deux millions de gourdes de la part d’un ancien DG de la PNH pour la réalisation d’une audition et un autre versement de deux millions (2.000.000) de gourdes, de la part d’un présumé suspect impliqué dans l’assassinat du président Moïse. Le journaliste, Henry Guerrier, dans la soirée du 18 janvier 2022, a révélé que le présumé criminel est l’ancien ministre Paul Denis.

« Un ancien directeur général de la PNH a versé deux millions (2.000.000) gourdes au Magistrat instructeur Garry Orelien pour être auditionné par ce dernier…», veut faire croire l’organisation luttant pour le respect et la protection des droits de l’homme.

« Le 3 janvier 2022, le magistrat Garry Orelien a ordonné la libération de quatre (4) policiers qui étaient incarcérés dans le cadre du dossier relatif à l’assassinat du président Jovenel Moïse : Il s’agit de Paul Eddy AMAZAN, Wilner CANGE, Cedernier CICERON et Jacques SINCERE. Au moins l’un d’eux, veut faire croire Pierre Espérance ayant signé la lettre, a versé vingt-cinq mille (25.000) dollars américains ».

Le juge Garry Orelien, le 7 janvier écoulé, a sollicité du Doyen une prorogation de délai considérable en tenant compte de l’arrivée à terme du délai légal de l’instruction. Le Doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Bernard Saint-Vil a répondu négativement en faisant référence à l’article 97 du décret du 22 Août 1995 relatif à l’organisation du fonctionnement du pouvoir judiciaire, qui ne lui accorde pas, a-t-il précisé, ce droit.

C.E/Image7

Suivez-nous sur : Facebook Et sur Twitter

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page