Politique

Accord du 21 décembre 2022 : L’échec du Premier ministre Ariel Henry et ses comparses

L’accord du 21 septembre 2022 signé avec quelques membres de l’opposition politique n’a pas abouti. Le Premier ministre Ariel Henry et ses comparses ont foulé aux pieds cet accord. De ce fait, seul un point de celui-ci a été respecté.

Un an après la signature de l’accord du 21 décembre 2022 qui avait renforcé le pouvoir du Premier ministre Ariel Henry, rien de concret n’a été fait dans le pays. Cet accord, composé de plusieurs points, n’a pas été respecté, à l’exception de la mise en place d’un Haut Conseil de Transition.

Celui-ci prévoyait l’organisation des élections générales dans le pays en vue de la mise en place des institutions démocratiques en février 2024. Aucune mesure n’a été prise pour réaliser des scrutins dans le pays. Ainsi, il est impossible que de nouveaux élus prennent les rênes du pays le 7 février 2024, conformément à l’accord signé et publié au journal officiel du pays, Le Moniteur.

En conséquence, et au nom de cet accord, plusieurs partis politiques membres de l’opposition exigent sans condition le départ du chef du gouvernement haïtien, Ariel Henry, pour n’avoir pas respecté les conditions de l’accord.

bakop pou andirans
Bouton retour en haut de la page