5 soldats de 400 Mawozo tués, Lanmò san jou furieux, les missionnaires étrangers menacés de mort

Alors que les autorités américaines font des manœuvres pour récupérer et rapatrier les 17 missionnaires enlevés par le groupe armé baptisé 400 Mawozo, le gang a menacé de tuer les étrangers. Ce, suite à une opération policière ayant conduit à la mort de 5 bandits de 400 Mawozo.

Selon les informations, 17 million de dollars sont les exigences des ravisseurs pour la libération des 17 missionnaires américains, et le gouvernement haïtien serait prêt à négocier pour la libération de ses citoyens américains.

Dans un tweet de la Banque de la République d’Haïti (BRH) « La @BRHHaiti porte à la connaissance du public qu’elle n’est pas impliquée dans une opération ou un mécanisme financier visant à effectuer le paiement de rançon pour des otages. »

En effet, le chef de 400 Mawozo, Lanmò san jou, dans une vidéo lors des funérailles de ses soldats tués par la Police, précise qu’il est prêt à exécuter les 17 missionnaires si ses revendications ne sont pas satisfaites. Il menace en ce sens, le chef de la Police, Ariel Henry et l’ex député Cholzer Chancy qui selon lui sont les responsables de la mort de ses soldats.

Wallace Elie

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page