17 octobre: le G9 et les Fantômes 509 annoncent la couleur, risque de guerre civile

Quelques jours après les déclarations du secteur démocratique et populaire concernant la mobilisation du 17 octobre 2020, journée marquant la mort d’un des pères de la Nation Jean Jacques Dessalines, le groupe G9 an fanmi e alye, met en garde l’opposition au pouvoir, que 17 Octobre doit être paisible, sinon il y aura des représailles. « 17 octobre dwe pase dous, paske se 2 group kap nan lari a, Bien jwenn ak Bien kontre » menace Jimmy Chérisier alias Barbecue.

Rappelons que Jimmy Chérisier un ancien ou actuel policier, vue qu’il a confirmé n’avoir jamais été révoqué de cette institution, est le président de G9 en fanmi e alye, qui est une fédération de gangs de différentes zones, il a été indexé dans plusieurs massacres dans le pays. Cependant il confirme être prêt à affronter les manifestants du 17 octobre 2020.

La suite après cette publicité
A propos de Jimmy Chérisier dit Barbecue

17 octobre 2019, le secteur démocratique et populaire avait limité le président de la République quant à sa participation à la cérémonie de la mort de l’empereur Jean Jacques Dessalines 17 octobre dernier. Ce qui a occasionné plusieurs blessés par balles dont 2 à la rue Rivière et 2 à l’avenue Christophe. Deux de ces personnes ont succombé à leurs blessures. Même situation dans les villes de province, aux Gonaïves, à Léogane ainsi qu’à Ouanaminthe un jeune homme blessé par balle, dans chacune de ces villes, lors de cette mobilisation.

Cette année, le Groupe Fantom 509 se range autour de la population annonçant qu’il accompagnera la population ce 17 octobre 2020. Le groupe « Fantômes 509 » est composé de policiers et anciens policiers selon les responsables policières. Ils seront comme d’habitude munis de leurs armes soit pour sécuriser ou pour participer pleinement à cette manifestation prévue pour ce samedi 17 octobre 2020.

En effet, deux groupes armés riveaux seront dans les rues, si l’on peut croire leurs déclarations. Cela risques d’une affrontement armés entre le G9 de Jimmy Chérisier alias Barbecue et le groupe FANTOM 509, un massacre est envisageable au cours de cette journée de manifestation.

Soulignons que, les responsables policières n’ont pas encore donné leur point de vue à ce sujet, qui risque d’être fatal pour la population haïtienne, on se demande si le gouvernement s’attend déjà à l’impact de cette journée de mobilisation qui s’annonce déjà dramatique. Toutefois le G9 à été félicité de la réduction des homicides volontaires par le les Nations-Unies, et selon l’ancien conseiller juridique, du président Jovenel Moïse, Reynold Georges, le G9 est supporté par le président Jovenel Moïse, alors est-il clair que les déclarations de Jimmy Chérisier alias Barbecue reflètent celles de Jovenel Moïse, d’interdire toutes mobilisations anti-pouvoir. Cette journée de mobilisation risque de marquer une nouvelle fois et d’une autre manière, la mémoire des Haïtiens soit par un massacre entre un affrontement entre le G9 et le groupe Fantom 509, soit par une journée occasionnant la chute du régime PHTK.

Une guerre civile entre le groupe de gang G9 et les « Fantômes 509 » ne risque-t-elle pas également d’être la cause occasionnelle d’une nouvelle occupation d’Haïti ?

Wallace Elie

Journaliste /IMAGE7

Bouton retour en haut de la page