Une nouvelle Constitution en mars 2021 au plus tard, le vœu de Jovenel Moïse

Le président de la République Jovenel Moïse est déterminé à doter le pays d’une nouvelle Constitution au plus tard, en mars 2021. Après avoir installé le Comité Consultatif indépendant, visant à doter le pays d’une nouvelle Constitution, avec l’ex-président Alexandre Boniface aux commandes, le président presse déjà ce comité, afin d’achever le projet de la nouvelle Constitution d’ici mars 2021.

Pour le président Moïse, il a déjà fait son travail qui est de mettre sur pied un comité dont la mission consiste à préparer le projet de la nouvelle Constitution. « J’ai joué mon rôle. » s’est-il félicité dans son entretien avec la population vendredi dernier.  «  Le débat sur le nouveau texte durera un mois et demie, après quoi le peuple aura à se prononcer à travers un référendum.

Cependant, malgré l’empressement du président Jovenel Moïse, pour doter le pays d’une nouvelle constitution, il a clairement rappelé qu’avec ou sans Constitution, les élections auront quand même lieu en 2021. Ces déclarations ont été supportées par l’OEA via son secrétaire Général Luis Almagro. « Nous soutenons les efforts du président Moïse et son gouvernement pour assurer la qualité de la démocratie dans le pays. » a-t-il écrit. Toutefois l’Union européenne se démarque de cette possibilité d’avoir des élections en Haïti vu que les conditions techniques ne sont pas encore réunies pour des élections crédibles en Haïti.

Wallace Elie
Journaliste /IMAGE7

Bouton retour en haut de la page