Un officier de l’armée arrêté pour vol de véhicule a été libéré, dénonce le RNDDH

Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a dénoncé la libération de l’officier de l’armée Serjo Massillon par la Justice haïtienne. Ce dernier avait été impliqué dans un vol de véhicule.

Le Traitement du dossier de Serjo Massillon arrêté pour vol d’un véhicule appartenant à Widelore Merancourt reste le RNDDH perplexe. L’organisme a dénoncé la procédure utilisée par la Justice pour libérer l’officier de l’Armee. La responsable de Programme au Réseau National de Défense des Droits Humains Marie Rosie Auguste Ducénat pointe du doigt, le doyen du Tribunal de Première instance de Port-au-Prince a Me Bernard Saint-Vil ainsi que deux substituts commissaires du gouvernement qui ont favorisé la libération du présumé voleur.

« Une nouvelle plaque d’immatriculation a été retrouvée sur le véhicule : BB 28187. Cependant, après vérification des numéros de série du moteur du véhicule et du châssis, il s’est avéré que celui-ci appartient effectivement à Widlore MÉRANCOURT », a indiqué la note de presse du réseau.
En plus, ce dernier a été arrêté en possession d’arme à feu illégale, poursuit madame Ducenat.

Rappelons que le véhicule a été volé en octobre 2020 au cours d’un braquage par des hommes lourdement armés et Serjo Massillon avait été appréhendé en septembre 2021 au cours d’une patrouille policière.

Image 7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 5 =

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrançaisKreyol ayisyenEspañol