« Moïse Jean Charles est à moitié PHTK moitié opposition », déclare André Michel

Le duel entre opposition se poursuit, le secteur démocratique et populaire d’Andre Michel contre pitit desalin de Moïse Jean-Charles. Les propos d’avilissement ne manquent pas soit pour justifier leurs positions ou pour dénigrer l’un ou l’autre . Devant l’ambassade américaine en Haïti, dans son discours de circonstance, le leader de Pitit Dessalines, Moïse Jean-Charles a tiré à boulets rouges sur les membres du secteur démocratique et populaire, en les traitant de Voleurs, de vagabonds et que leur combat va à l’encontre des priorités du peuple haïtien, lors de la manifestation du 18 Novembre 2020.

Le secteur démocratique et populaire en la voix de son porte-parole André Michel, riposte en dénigrant à leur tour Moïse Jean-Charles. Selon Andre Michel, Moise Jean-Charles est à moitié opposition moitié PHTK. « Tèt opozisyon bouda pouvwa sispann Atake Sektè Demokratik la. Se pa Sektè Demokratik la ki fè w pa fè resèt. Ou fé Alyans ak PHTK, Jovenel Moise, G9 ak Babekyou.Ou krache sou kadav Tout moun Babekyou ak G9 la touye, kidnape, vyole nan peyi a.Yo wè w.Enbesil. Ou panse w entelijan. » A-il tweeter

L’opposition au pouvoir se déchirent entre eux, l’un réclame d’être du côté du peuple haïtien tandis que d’autres se disent prêt à aller jusqu’au bout pour la libération du peuple, alors que leur principal objectif est de force le pouvoir en à mettre en place de meilleures conditions devant faciliter l’épanouissement du peuple haïtien en rétablissant la sécurité dans le pays. On se demande qui défend réellement la population haïtienne face aux dérives de l’Etat ? Le secteur démocratique et populaire ? Ou Pitit Dessalines ? De toute façon, le peuple haïtien est seul maître de son destin.

Wallace Elie
Communicateur Social /journaliste

Bouton retour en haut de la page