A la Une

Mobilisation anti-Jovenel Moïse : des dizaines de journalistes étrangers sont déjà dans le pays.

Environ une douzaine de journalistes étrangers sont déjà sous le sol haïtien en vue de couvrir les séries mobilisations prévues pour l’opposition pour le respect de la constitution. 

A partir du dimanche 31 janvier, la mobilisation pour contraindre Jovenel Moïse à respecter la constitution reprendra jusqu’au 7 février prochain.

En ce sens, plusieurs journalistes venus des médias internationaux sont déjà remarqués sur le sol D’Haïti en vue de couvrir les grandes séries de manifestations spontanées annoncées par l’opposition politique. 

Parallèlement, à en croire, le Porte-parole du Secteur Démocratique et Populaire Maitre André Michel, plus d’une trentaine d’observateurs internationaux sont aussi présents dans la dernière ligne droite de la lutte pour le respect de la constitution.

Déjà une situation de terreur est installée dans le paysn’est-elle pas une stratégie de la part du pouvoir en place afin d’empêcher des marées humaines gagneront les rues ?

Image 7

Bouton retour en haut de la page