Litige ULCC/Réginald Boulos : le Tribunal des référés annule les mandats contre Réginald Boulos

Le tribunal des référés s’est penché sur le mandat émis par le Directeur Général de l’Unité de Lutte contre la Corruption (ULCC) Hans Jacques Ludwig Joseph. Le doyen du TPI de Port-au-Prince, Maître Bernard Saint-Vil, a annulé le mandat.

Un nouveau tournant dans le dossier opposant l’entrepreneur et homme politique Réginald Boulos et l’unité de Lutte contre la Corruption. Le tribunal des référés a annulé le mandat émis par le Directeur Général de l’institution Hans Jacques Ludwig contre les membres de l’entreprise Real Business Investment dont Réginald Boulos. Par ailleurs, le Doyen du Tribunal de Première instance de Port-au-Prince Bernard Saint-Vil a qualifié d’illégal et d’arbitraire, la décision de l’ULCC de geler les comptes bancaires de ces entrepreneurs.

La suite après cette publicité

Rappelons que Reginald Boulos a été épinglé dans un dossier de corruption avec l’entreprise Real Business Investment, il est accusé d’avoir détourné des fonds prêtés à l’ONA.

Image 7

Bouton retour en haut de la page