POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
International

Les filles de Vladimir Poutine visées par des sanctions britanniques

Les filles du président russe ont été sanctionnées par le gouvernement britannique dans le cadre de sa réponse à l’invasion russe de l’Ukraine.

Le ministère des Affaires étrangères a appliqué des sanctions aux filles de Vladimir Poutine, Katerina Vladimirovna Tikhonova, 35 ans, et Maria Vladimirovna Vorontsova, 36 ans.

Elles seront soumises à des interdictions de voyager et à des gels d’avoirs, a déclaré le gouvernement britannique.

La ministre des Affaires étrangères Liz Truss a déclaré que cette décision garantit que ceux qui bénéficient du régime de Poutine « ressentiront les conséquences ».

La fille du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, Yekaterina Sergeyevna Vinokourova, 39 ans, a également été sanctionnée.

Cela survient après que les trois femmes ont été sanctionnées par les États-Unis mercredi.

Mme Truss a déclaré: « En gelant les avoirs et en limitant les déplacements des alliés de Poutine, le gouvernement britannique scelle les réservoirs d’argent finançant le conflit, tout en s’assurant que ceux qui ont bénéficié du régime de Poutine en ressentent les conséquences.

« Les oligarques et autres riches russes sont parmi les plus durement touchés par les sanctions, qui ont considérablement limité leur accès aux biens de consommation de luxe et leur accès aux marchés internationaux. »

Le gouvernement britannique a déclaré que 275 milliards de livres sterling de réserves de devises étrangères russes, représentant 60% de son total, ont été gelées en raison des sanctions britanniques et internationales.

Il a ajouté que les sanctions avaient « des conséquences profondes et dommageables pour la capacité de Poutine à faire la guerre ».

Plus de 1 200 particuliers et entreprises ont été ciblés par le Royaume-Uni, dont le propriétaire du Chelsea FC, Roman Abramovich, et la belle-fille de M. Lavrov, Polina Kovaleva.

Avec BBC

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page