L’Église catholique d’Haïti se positionne sur le mandat du président Jovenel Moise.

 

A travers une note de la Conférence des Évêques D’Haïti (CEH), les responsables de L’Église Catholique sort de son silence pour se positionner sur le sujet brûlant de la fin du quinquennat de Jovenel Moïse.

Après avoir fait, un ensemble de considération sur la situation socio-Politique et sécuritaire précaire du pays, la Conférence Épiscopale d’Haïti a enfin sorti de son mutisme et a demandé au président Jovenel Moïse de respecter la constitution et la loi électorale. < le président de la République a appliqué la loi électorale et la constitution pour les Députés, les Sénateurs et les Maires au cours des années précédentes. Il a ainsi affirmé l’unité de la loi pour tous les élus y compris lui-même> a rappelé les Prélats de l’Eglise Catholique.

Par ailleurs, ils invitent les acteurs à mettre de côté leur ego afin de sauver la barque de la patrie. « Il faut le construire par le dialogue social et institutionnel pour éviter la catastrophe. Certains essaient de fuir la réalité, nous dit le Pape François, en se réfugiant dans leurs mondes à part, d’autres l’affrontent en se servant de la violence destructrice. Cependant, entre l’indifférence égoïste et la protestation violente, il y a une option toujours possible : le dialogue (Fratelli Tutti # 199). C’est uniquement le pont du consensus qui peut aider les différents acteurs à éviter d’un côté comme de l’autre que toute Haïti aille se jeter encore plus au fond de l’abîme » précise également l’Église catholique.

Pour plusieurs observateurs proches de l’opposition, la note de la Conférence Épiscopale d’Haïti a demandé au président conformément à la disposition appliquée pour les Députés, les Sénateurs et les Maires, qu’il devrait partir le 7 février prochain.
Pour certains proches du pouvoir, il fustige le comportement des prélats pour avoir donné lessons au chef de l’état. Ils rappellent que l’Église catholique est une personne morale, en aucun cas, elle ne peut pas interférer dans les activités politiques.

Image 7

Bouton retour en haut de la page