POUR VOS PUBLICITÉS : +1 (857) 353-0417
+509 3645 - 7054
Actualités

Le trio de Jovenelistes, Claude, Rockefeller et Bed-Ford se réjouit de la recommandation du Conseil des droits de l’homme de l’ONU

Dans un communiqué publié ce lundi 31 janvier 2022 par le groupe de Jovenelistes composé de l’ancien Premier ministre et également ex chancelier haïtien Claude Joseph, de l’ancien Ministre de la justice Rockefeller Vincent et de l’ancien Commissaire du Gouvernement Me Bed-Ford Claude, se réjouit à ce que le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse ait été évoqué au Conseil des droits de l’homme de l’ONU. De plus, les États membres du Conseil des droits de l’homme ont recommandé au gouvernement d’Ariel Henry de traduire en justice les auteurs de l’assassinat du feu Président Jovenel Moïse.

Le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse a pris un tournant important sur le plan international, a indiqué un communiqué de presse du trio de Jovenelistes à savoir l’ancien Premier ministre et également chancelier haïtien Claude Joseph, l’ancien ministre de la Justice Rockefeller Vincent et l’ancien Commissaire du Gouvernement Me Bed-Ford Claude.

Ces Jovenelistes ont dit prendre acte du fait que le dossier de l’assassinat du Président Jovenel Moïse a été évoqué ce lundi 31 janvier 2022 à Genève dans le cadre du Troisième cycle du mécanisme quadriennal de l’examen périodique universel du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Ils ont aussi salué la décision des Etats membres du Conseil des Droits de l’homme de l’ONU de recommander à l’actuel Premier ministre Ariel Henry de traduire en justice les auteurs de l’assassinat du Président Jovenel Moïse. De plus, ils estiment qu’à partir de cette recommandation, la communauté internationale se livre dans la bataille pour que Justice soit rendue au Président assassiné.

Parallèlement, les Jovenelistes ne cessent de considérer le Premier ministre Ariel comme un obstacle à l’aboutissement de l’enquête sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse en raison qu’il avait révoqué de manière arbitraire Me Rockefeller Vincent au ministère de la Justice et Me Bed-Ford Claude au Parquet de la juridiction de Port-au-prince.

P.F/ Image 7

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page