Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI), interdit la vente de produits pétroliers sur la voie publique

Depuis plusieurs semaines la rareté du carburant réactive le marché informel des produits pétroliers, dans les rues de Port-au-Prince les pompes à essence n’ont pas d’essence alors que les trottoirs abritent des galons d’essence à plus de 2 fois la valeur à la pompe.

« Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI), constatant que certaines personnes s’autorisent à vendre des produits pétroliers sur la voie publique, à travers son dernier communiqué 005, à l’avantage de rappeler à toutes les personnes concernées et au public en général que conformément aux dispositions légales en vigueur, la vente sur la voie publique de produits pétroliers,notamment la gazoline et le diesel, est formellement interdite. » a communiqué le MCI.

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI), interdit la vente de produits pétroliers sur la voie publique - Carburant, mci

Le ministère a cependant annoncé des sanctions conformément aux dispositions de la loi du 20 Décembre 1946 sur la spéculation illicite aux auteurs des ces infractions, selon le ministre Jonas Cofy. Cependant il met en garde tous les propriétaires de stations d’essence qui, sous de fallacieux prétextes, ferment ces stations en provoquant des raretés artificielles qui ouvrent la voie à la spéculation illicite (marché noir), un infraction punie par la loi, rapporte le ministère du Commerce de l’Industrie dans le Communiqué.

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI), interdit la vente de produits pétroliers sur la voie publique - Carburant, mci

Wallace Elie
Communicateur Social /Journaliste.

Bouton retour en haut de la page