Le bureau du Sénat condamne l’attaque des bandits contre le Parlement

Le Secrétariat du Sénat de la République a condamné avec véhémence la dernière attaque perpétrée dans l’après-midi du 14 septembre par des hommes lourdement armés.

Au moment où le Sénateur Joseph Lambert s’apprêtait à prêter serment comme le président intérimaire du pays le 14 septembre, une tempête de cartouches retentissait dans le périmètre du Parlement. Une attaque vivement condamnée par le Secrétariat du Sénat à travers une note parue ce 15 septembre 2021. 《Une attaque qui avait provoqué une véritable panique effrayant les employés, les visiteurs et les nombreux journalistes qui se trouvaient à l’intérieur du bâtiment》 a souligné le Secrétariat.

La suite après cette publicité

Le Secrétariat a présenté ses sympathies à toutes les personnes victimes de cette attaque et plus loin, il demande aux autorités policières de prendre toutes les dispositions nécessaires afin de sécuriser le bâtiment.

Le Sénat semble vouloir contrôler le pouvoir. Dans cette note, le Secrétariat a rappelé qu’il existe uniquement 10 élus dans le pays.

Image 7

Bouton retour en haut de la page