La lumière doit venir de l’intérieur

Nous savons pertinemment que le blanc n’a pas la mission de nous sortir du chaos. Et nous savons également que le blanc ne fait qu’alimenter, intensifier et rendre pérenne notre douleur multiforme. Nous savons aussi que depuis 1915 le blanc / Tonton Sam est dans nos murs. Il n’est pas venu construire écoles, autoroutes, musées, campus universitaires, stades, aéroports, gymnases, banques de développement et toutes autres infrastructures qui nous manquent. Non. 

Nous pouvons comptabiliser plusieurs éternités avec le blanc, et ce sera le même discours: «Il faut organiser les élections.» Peu importe le prix. Les élections dans le sang. Les élections pour rééditer les mêmes catastrophes. Des élections pour faire apercevoir qu’ici la démocratie s’achète de belles culottes.

La suite après cette publicité

De plus, nous avons appris que les pays n’ont pas d’amis. Ils n’ont que des intérêts. 

Fort de ces considérations, la lumière doit venir de l’intérieur. Le progrès d’Hayti passera par les Haytiens et Haytiennes. Avec le blanc, donneur de leçons, nous serons indéfiniment dans la merde.

Mais par dessus de tout, il y a une volonté manifeste de saboter toutes les propositions haytiennes envisageant une sortie de crise. Pour certains, il n’y a que la légitimité du blanc / Tonton Sam qui compte. Un obstacle majeur dans notre quête de souveraineté.

Tonton Sam est dans tous les compartiments de la maison depuis plus d’un siècle, qu’est-ce qu’il a fait concrètement pour changer les conditions de vie de la population haytienne?

Tout ceci pour vous rappeler que le destin de notre pays doit être forgé les Haytiens et Haytiennes, sans quoi nous aurons beau espérer le blanc.

Unis, nous serons vainqueurs!
Iléus PAPILLON

Bouton retour en haut de la page