La direction politique de l’opposition démocratique (DIRPOD), rappelle au commandant de la PNH, les règlements…

La direction politique de l’opposition démocratique (DIRPOD), rappelle au commandant de la PNH, les règlements... - opositionSaluant la position du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), co-dépositaire de la souveraineté nationale, sur l’échéance présidentielle de Jovenel Moïse ce 7 Février 2021, la direction politique de l’opposition démocratique (DIRPOD), attend fermement la position commune des dix sénateurs sur la crise politique actuelle.

Dans une note, la direction politique de l’opposition démocratique, en a profité pour rappeler aux membres du Haut commandement de la PNH, les règlements de l’institution policière, « la PNH doit respecter le droit de tout citoyen et citoyenne dans l’exercice des droits démocratiques: droits de revendications, de manifester sur tout le territoire national. Et que les policiers n’ont aucun droit de recevoir des ordres illégaux, et n’ayant aucun respect pour la Constitution et la loi haïtienne. »

En ce sens, la DIRPOD demande à tous le fonctionnaires de l’Etat de ne recevoir aucun ordre venant du pouvoir illégal de Jovenel Moïse, principal rebel après le 7 Février 2021. Et demande aussi à la population de « rester mobilisée jusqu’à ce Jovenel Moïse décide de se soumettre à la Constitution et la volonté du peuple haïtien. »

Rappelons que, le Sénat de la République selon son président Joseph Lambert peine à trouver une position commune sur la crise politique actuelle, malgré que le sénateur Lambert avait promis une note sur la position du sénat ce 7 Février 2021 à 3 heures pm.

Wallace Elie
Communicateur Social /Journaliste.

Bouton retour en haut de la page