Kevin Strickland, un Afro-Américain disculpé après plus de 40 ans de prison

Un Afro-Américain a été remis en liberté après avoir passé 42 ans en prison aux États-Unis à cause d’une erreur judiciaire. C’est ce qu’a rapporté, ce mercredi 24 novembre 2021, Radio France Internationale (RFI) dans un article.

Kevin Strickland a été condamné en 1979 pour le meurtre de trois personnes. Après environ 42 ans derrière les barreaux, il a été relâché après avoir été innocenté par un tribunal de Missouri. À croire les propos du juge, il n’y avait pas d’indice matériel liant l’accusé au crime et il a été condamné sur la base de témoignages.

La procureure qui avait recommandé l’annulation de la peine du sexagénère a salué cette décision. Elle l’a d’ailleurs qualifié de tragique erreur judiciaire.

À noter que, toujours d’après RFI, Kevin Strickland n’a pas été dédommagé après sa libération. Ce n’est qu’une association qui a commencé à récolter de l’argent pour permettre à la victime du système judiciaire américain de s’installer dans sa nouvelle vie.

E.V. / Image7

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − huit =

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrançaisKreyol ayisyenEspañol