Joseph Lambert: «Je ne veux pas être Premier ministre »

Très amer face au référendum constitutionnel de Jovenel Moïse, le président du Sénat Joseph Lambert s’est toujours montré ferme contre la façon dont le président Jovenel Moïse pense changer la loi mère haïtienne.

Aujourd’hui conscient que la situation haïtienne est chaotique et que la société va mal, Joseph Lambert opte pour un accord politique pour revenir aux règles, en écartant toute possibilité de devenir le prochain Premier ministre d’Haïti. «Notre société va mal. Je soutiens encore l’idée d’un accord politique, pour revenir aux règles. Il faut un Gouvernement et une mission. Je parle aux principaux acteurs qui, eux tous, savent que, dans cette conjoncture, je ne veux pas être Premier Ministre », a lâché Joseph Lambert.

Wallace Elie

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page