Haïti-Police : des points fixes remarqués aux abords des églises à Delmas

Alors que les pasteurs ont été pris pour cibles par des kidnappeurs dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Les responsables de police de Delmas ont mobilisé ses troupes pour réaliser des points fixes et des patrouilles mobiles aux abords des Églises dans la Commune de Delmas.

Rappelons que, ces derniers temps, le kidnapping touche majoritairement les pasteurs des églises protestantes. Le dernier en date est celui du pasteur Eliodor Desvariste de l’Eglise Méthodiste de Delmas 28 le samedi 9 octobre 2021 dernier.

La suite après cette publicité

A Delmas 33, des agents de la Police Nationale d’Haïti ont été remarqués au moment des cultes devant l’Assemblée Shalom Baptiste Fondamentale et le Temple Évangélique de Golgotha à la rue Lafontant, Delmas 33. Parallèlement, des jeunes ont été aussi remarqués, à l’entrée des églises pour scruter et anticiper tout mouvement qui serait de nature à porter préjudice aux fidèles.

Toutefois, des citoyens croient que c’est pas la solution à cette insécurité grandissante, et affirment, en ce sens, que ce sont des personnes en uniforme de police qui sont responsables des enlèvements en Haïti. Ils espèrent de préférence des expertises internationales et le changement de l’uniforme de la PNH souillée par ses ravisseurs et une contrôle des agents de police corrompus.

Wallace Elie

Bouton retour en haut de la page