Guerre pour le pouvoir, quelques heures après l’assassinat de Jovenel Moïse

Fraîchement nommé Premier ministre par le président de la République Jovenel Moïse (avant son assassinat, soit le 5 Juillet 2021, le Dr. Ariel Henry bien qu’il n’a pas été installé et formé son gouvernement, revendique déjà le poste de Premier ministre dont Claude Joseph s’est accaparé.

« Je ne veux pas mettre de l’huile sur le feu. Il faut éviter autant que faire se peut que le pays s’enflamme », a avancé Ariel Henry dans une interview accordée mercredi soir au Nouvelliste. « Monsieur Claude Joseph a fait un bon travail aujourd’hui que j’apprécie.  Moi je suis un Premier ministre dont un arrêté a été pris en ma faveur au Moniteur et j’étais en train de choisir les membres de mon cabinet, on était même très avancé. Il faut que je continue, mais dans le contexte actuel je pense qu’il y a une opportunité de dialogue pour arriver à un accord qui nous permettra d’aller dans un meilleur climat aux élections et d’avoir un gouvernement aussi qui pourrait créer ce climat », poursuit le Dr.

Toutefois, M. Henry critique les décisions prises par Claude Joseph qui selon lui n’était pas nécessaire, en parlant de l’état de siège décrété par Claude Joseph, il parle en ce sens de précipitation « Je ne pense pas qu’on soit dans une situation qui nécessite l’état de siège. Je pense que c’est un peu précipité. C’est mon point de vue », a-t-il soutenu.

En effet, Dr. Ariel Henry revendiquant son poste de Premier ministre, argue que le gouvernement de Claude Joseph est démissionnaire et ne peut engager l’État. « Un gouvernement démissionnaire est un gouvernement démissionnaire à ma connaissance. Ce n’est pas un gouvernement de plein exercice. S’il n’y avait pas la nécessité d’avoir un autre gouvernement je pense que le président Jovenel Moïse n’aurait pas à choisir et faire les consultations. Il ne faut pas croire que le climat est devenu brusquement un climat apaisé », a avancé Ariel Henry.

« il y a lieu de s’asseoir. Je suis un Premier ministre nommé, Claude a été un Premier ministre intérimaire qui a repris ses positions de ministre des Affaires étrangères. Je pense qu’il faut qu’on se parle. Claude était censé rester dans le gouvernement que moi j’allais avoir. » estime Ariel Henry. « Selon moi, il n’est plus Premier ministre. Y a-t-il plusieurs Premiers ministres nommés dans le pays ? », s’interroge-t-il, au cours de l’entrevue avec le Nouvelliste.

Wallace Elie.

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page